En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’authentification et d’ajout de favoris. En savoir plus
Moteur de recherche d'offres d'emploi Safran

Thèse : Inférence bayésienne pour l'estimation de paramètres mécaniques – appli données modales


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Safran est un groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de la propulsion et des équipements aéronautiques, de l'espace et de la défense. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie plus de 92 000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 21 milliards d'euros en 2018. Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l'évolution des marchés, le Groupe s'engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2018 des dépenses d'environ 1,5 milliard d'euros.

Safran est classé dans le Top 100 Global Innovators de Thomson Reuters ainsi que dans le palmarès « Happy at work » des sociétés où il fait bon vivre. Le Groupe est en 4ème position du classement Universum des entreprises préférées des jeunes ingénieurs en France.

Safran Aircraft Engines conçoit, produit et commercialise, seul ou en coopération, des moteurs aéronautiques civils et militaires aux meilleurs niveaux de performance, fiabilité et respect de l'environnement. La société est notamment, à travers CFM International (société commune 50/50 entre Safran Aicraft Engines et GE), le leader mondial de la propulsion d'avions commerciaux courts et moyen-courriers.  

Référence

2018-62387  

Description du poste

Filière principale / Métier principal

Recherche, conception et développement - Essais

Intitulé du poste

Thèse : Inférence bayésienne pour l'estimation de paramètres mécaniques – appli données modales

Type contrat

CIFRE

Durée du contrat

3 ans

Statut

Etudiant

Temps de travail

Temps complet

Description de la mission

Au sein de la division "essais sol & vol", le département "Mesure Instrumentation" est constitué d'une équipe de 110 personnes basées sur le site de Villaroche. Il a pour mission de mettre à disposition de la Direction Technique les moyens de mesures et d'analyses nécessaires aux essais d'étude et de certification, pour les moteurs en développement. Votre mission s'inscrit dans le cadre de développement de méthodes visant à améliorer les analyses de données d'essai vibratoires.
L'objectif de la thèse est de proposer une méthode mathématique d'analyse vibratoire de pales de moteurs aéronautiques, à partir de données expérimentales.
Traditionnellement, les décisions prises lors de ces analyses reposent sur différents critères, reposant sur des a priori physiques. L'interprétation de ces critères est rendue délicate par :
• Les « bruits » et réponses liées à la chaîne de mesure
• Le comportement différent des pales d'un même étage
• L'imperfection des mesures, ou des modèles physiques simplifiés qui ont permis de définir les critères
• Le nombre réduit de capteurs lors de l'essai (4 positions pour identifier parfois plusieurs dizaines de paramètres)

L'objet de la thèse est de proposer un modèle mathématique utilisant l'ensemble des a priori, pour estimer au mieux le comportement mécanique des pales, pour aider et/ou automatiser les prises de décision. Des indicateurs de fiabilité devront être fournis, ainsi que des critères de robustesse aux conditions expérimentales (capteur hors service par exemple). Ces indicateurs permettront d'autre part d'identifier d'éventuelles anomalies sur les données d'essai, par exemple lorsqu'un seul capteur fournit un ensemble de critères incohérents avec les autres.
L'enjeu industriel consiste à
• Améliorer les analyses vibratoires : obtenir des résultats plus rapides, plus complets (indicateur de fiabilité annoncé), et exploitables par un non spécialiste en estimation,
• fournir un indicateur de qualité des signaux étudiés (capteur Hors Service, inversion de libellé, etc.).

L'enjeu scientifique est :
• de construire un modèle qui représentera au mieux les a priori physiques, soit de façon bayésienne, en modélisant les connaissances a priori sous forme de densités de probabilité, soit parcimonieuse, par la construction d'un dictionnaire dans lequel les données sont supposées compressibles.
• de développer des méthodes d'estimation basées sur ces modèles, avec pour but la robustesse aux aléas expérimentaux (bruits, capteur HS etc.).
Le partenaire académique du projet est le Laboratoire des Signaux et Systèmes (L2S), unité mixte de recherche Centrale Supélec, CNRS, et Université Paris Sud, regroupés dans l'Université Paris-Saclay. Le projet s'appuiera sur les compétences reconnues du L2S dans les domaines de l'estimation bayésienne pour les problèmes inverses, l'analyse de données audio et acoustiques et la modélisation parcimonieuse.

Spécificités du poste


.

Profil candidat

Etudiant en école d'ingénieur ou master scientifique – profil : traitement du signal, estimation mathématiques .
Idéalement, un attrait pour la mesure, la physique, et le développement logiciel (matlab).
Curiosité, volonté d'innover.

Localisation du poste

Localisation du poste

Europe, France, Ile de France, SEINE ET MARNE (77)

Ville

VILLAROCHE

Critères candidat

Niveau d'études min. requis

BAC+5

Niveau d'expérience min. requis

Jeune diplômé/Première expérience

Langues

Anglais (Courant)